L'instant Présent - Guillaume Musso

L'instant présent
___________________________

De Guillaume Musso
L'instant Présent - XO édition - 21,90 €

Lisa et Arthur n’ont rendez-vous qu’une fois par an.
Il passe sa vie à la chercher…
…  elle passe la sienne à l’attendre.

Lisa rêve de devenir comédienne. Pour payer ses études d’art dramatique, elle travaille dans un bar de Manhattan. Un soir, elle fait la connaissance d’Arthur Costello, un jeune médecin urgentiste. Leur complicité est immédiate.
Pour le séduire, Lisa est prête à tout. Dans une ville-labyrinthe qui n’offre aucun répit, elle prend tous les risques. Mais Arthur n’est pas un homme comme les autres. Bientôt, il révèle à Lisa la terrible vérité qui lui interdit de l’aimer :
« Ce qui m’arrive est inimaginable, et pourtant bien réel… »

Dans un New York plus imprévisible que jamais, Arthur et Lisa vont lier leur destin pour déjouer les pièges que leur impose le plus impitoyable des ennemis : le temps.



Ce livre est le deuxième Musso que je lis, et c'est pour ma part une déception.
Je n'en finis pas pour autant avec notre cher Musso, j'ai encore 5 de ces livres dans ma PAL, histoire de ne pas rester sur une défaite.
Dès le début on nous met dans une ambiance un peu surréaliste mais après tout, pourquoi pas? On entre dans l'histoire avec le mystère de la porte murée, à ne surtout pas ouvrir, et encore moi pénétrer dans la pièce qu'elle cache. A première vue c'est plutôt intéressant.
Ce début de roman m'a bien plu, on découvre les effets d'une sorte de malédiction, et ils sont vraiment étonnants, on suit le personnage à travers cette drôle d'histoire, qui n'en finit jamais...

Et c'est justement ça le problème, alors qu'on commence à entrer dans l'intrigue et à être captivé par le rythme du récit, il devient long, traînant, répétitif...
Cette malédiction censée être anormale, et pleine de mystère devient complètement banale, habituelle... Comme si le personnage avait finit par l'accepter et décide de vivre avec (même s'il n'a pas le choix).
Je trouve que ce livre a un petit côté science-fiction, qui n'est pas pour me déplaire, mais il devient lassant puisqu'on tombe vite dans la routine de "l'homme qui disparait" pendant une bonne partie du livre, j'ai finis par m'ennuyer, il est vrai que j'attendais la fin de ce livre avec impatience.
Je ne me suis pas non plus attachée aux personnages...

Je trouve ça dommage car le début m'avait vraiment accroché! Je ne m'attendais absolument pas à ça en lisant le résumé.
Ce qui ma le plus déçu, c'est cette fin, je ne l'ai pas du tout aimé, j'ai eu l'impression d'avoir fais un long chemin (la lecture du livre) pour n'arriver nul part. Ou alors ce livre aurait dû être beaucoup plus court pour en apprécier la fin.
Mais une chose est sûre, le lecteur se fait une nouvelle fois manipuler! :P

C'est vrai, je suis globalement déçue par ce roman, mais l'idée de base était bonne, et il y a une petite touche d'émotion au file du récit.
Je donne rendez-vous à Guillaume Musso avec "La fille de papier" qui m'a l'air plus prometteur!

Cette chronique est plutôt courte, mais n'ayant pas vraiment accrochée avec ce livre, je n'ai pas très envie de m'étendre dessus. :)

J'ai lu ce livre en lecture commune avec Wolrdofsoo, passe voir sa chronique ^^


4 commentaires :

  1. Je suis d'accord avec toi ! J'ai été vraiment déçue par cette lecture :(
    Ta déco de blog est absolument sublime ceci dit en passant :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai cru comprendre que ce roman est une déception pour beaucoup :/
      Merci beaucoup!

      Supprimer
  2. Lovely Athéna books22 octobre 2015 à 16:47

    je n'ai pas encore lu ce livre mais j'ai entendu d'avis mitigés :) j'espère de n'être pas déçu par ce roman :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai malheureusement lu beaucoup d'avis mitigés aussi :/ Et si tu as lu ma chronique, tu as donc vu que le mien l'est aussi :/
      Mais bon, ça n'empêche pas que tu puisses l'aimer :)

      Supprimer