Régis - James Osmont

Regis
___________________________
De James Osmont
Auto-édition

 Régis aime la littérature et l'automne, les décibels et l'errance. Il n'a pas choisi le mal qui le ronge. Vivant la plupart du temps en lui-même, il perçoit une réalité déformée et angoissante, où tout fait sens. Dans sa psychose, il s'accroche à de fragiles repères : des personnages sans nom, des impressions sans fondement, des chansons sans espoir... Pourtant, peu de temps avant les attentats du 13 novembre 2015, le retour d'un mystérieux persécuteur va faire vaciller son équilibre précaire. Jusqu'au point de non-retour...



J'ai lu ce roman grâce à James Osmont qui m'a proposé de le lire, ce n'est pas un livre dont j'ai l'habitude d'en lire mais j'ai accepter, parce j'aime la découverte, et ici encore je ne suis pas déçue!
Alors un grand merci à toi James, puisque je sais que tu vas passer par ici!

La première chose que j'ai envie de souligner, c'est la couverture, je la trouve vraiment belle, elle dégage des émotions que l'on retrouve tout au long du roman. sur cette couverture je trouve que l'on voit avant tout un personnage portant un lourd fardeau, un personnage profondément mal, mais aussi cet univers sombre qui l'entoure, et qui semble le retenir prisonnier. C'est une couverture qui selon moi, donne très envie de découvrir Régis, autant l'histoire que le personnage.

Lorsque l'on se lance dans la lecture de ce roman un peu noir, on y découvre vite un trentenaire bien particulier, cet homme, que l'on nomme Régis, est interné à l'hôpital psychiatrique, et c'est un personnage bien complexe, il est réaliste, intriguant, dérangeant, surprenant et même attachant! Je m'arrête là en terme d'adjectifs le décrivant, mais il y aurait encore bien plus à dire, même si j'avoue que mettre des mots sur ce que j'ai ressentie au long de ma lecture n'est pas si simple.

Dans ce roman, James Osmont nous montre l'envers du décor et nous offre une immersion totale dans le monde de la psychiatrie, au service d'une histoire touchante et émouvante.
D'un chapitre à l'autre et ce sur 264 pages, on suit l'histoire de Régis, on l'accompagne dans un épisode de sa vie, et c'est une magnifique expérience, grâce à ce roman, on prend conscience de nombreuses choses, notamment à propos de la psychiatrie. 
A travers Régis, on comprend que Régis et ses semblables sont en proie à un véritable mal qui les ronge, et on les voit d'un autre oeil, le temps d'un roman, nous partageons avec eux une infime partit de leur univers oppressant.
La plume de James Osmont se prête parfaitement au jeu, un style à la fois délicat, poétique et marquant, il fait d'un monde sombre et dérangeant, une histoire captivante, puisque l'intrigue de ce roman est également très bonne, on fait la connaissance de divers personnages étroitement liés à la psychiatrie; infirmière, docteur, patients, ou encore la famille de Régis, bien détestable d'ailleurs.
Même si Régis n'est pas toujours très bien intentionné et tourmenté, je me suis attachée à lui, j'ai détesté ceux qui lui voulaient du mal, car la vie est déjà assez triste pour lui, alors nul besoin de la rendre encore plus douloureuse. J'ai beaucoup aimé sa psychologie, il a une vision de ce qui l'entoure qui lui est propre. J'ai aussi apprécier son rapport à la musique, moyen incontestable d'évasion, nous retrouvons même les paroles de différentes musiques, essentiellement des textes poétiques en lien avec l'histoire et l'état d'esprit de Régis.
Pour conclure, ce roman réaliste est très riche en émotions, c'est un livre surprenant dévoilant ce que notre société ignore et vous n'en sortirez pas indemne, je recommande Régis à tout le monde, car il peut plaire à n'importe qui.

12 commentaires :

  1. Je ne connaissais pas, mais tu me donnes vraiment envie de découvrir ce livre qui a en effet l'air très surprenant. Je note ! Et vraiment merci pour la découverte. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis contente de t'avoir donner envie de le lire, j'espère que tu le feras :)
      Avec plaisir ^^

      Supprimer
  2. Je n'ai jamais vu passer ce bouquin mais tu me tentes vraiment. Même si je ne connais pas le domaine de la psychiatrie, c'est un sujet qui m'intérese :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu veux d'autres avis, il me semble qu'il y en a plein sur sa page Amazon :) Mais en tout cas, ce livre est vraiment marquant! Je te le conseil vraiment!

      Supprimer
  3. Coucou :)
    Je t'ai nominé pour le Liebster Award car j'aime beaucoup ton blog, si tu veux en savoir plus vient voir l'article sur mon blog http://lovelybooksreviewer.blogspot.fr/2016/04/liebster-award-nomination.html

    RépondreSupprimer
  4. merci à toutes et tous pour votre intéret/curiosité/soutien à l'auto-édition !
    voici la page des comm' Amazon :
    www.amazon.fr/Regis-James-Osmont/product-reviews/1530061628/
    au plaisir ;)

    RépondreSupprimer
  5. Merci pour cette belle chronique :) La couverture m'intrigue beaucoup ! Je vais rencontrer cet auteur au salon littéraire de Vannes, le 12 juin 2016. Hâte d'y être !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec plaisir! J'espère que ce sera l'occasion de le lire :)! Tu as de la chance! :)

      Supprimer
    2. Oui c'est toujours une chance de pouvoir aller rencontrer les auteurs. Je le lirai et je comparerai avec ton avis !

      Supprimer
  6. Je ne sais pas trop si ce livre pourrait me plaire mais j'ai bien aimé découvrir ce livre à travers ta chronique ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me suis dit exactement la même chose quand l'auteur me l'a proposé, alors j'ai fais un petit tour sur internet, et les notes et chroniques étaient tellement positifs que j'ai accepté, et je ne le regrette pas :)

      Supprimer