Taupe - Nico Bally

 Taupe
___________________________
De Nico Bally 
Auto-édition - 13€ - 153 pages

Un beau jour de 1864, Jules Scartaris, un jeune garçon, se retrouve victime de sa curiosité. Entré discrètement dans une étrange machine, en compagnie d'un chat tout aussi fouineur, il voit, impuissant, l'appareil se refermer sur lui et commencer à s'enfoncer dans le sol. Car Taupe (puisque tel est le nom de cet engin aux faux airs de Nautilus) vient d'entamer sa mission, et celle-ci consiste à atteindre le centre de la Terre... Passager clandestin malgré lui, Jules devra travailler pour justifier sa présence à bord. Louvoyant entre les personnages hauts en couleur – parfois amicaux, mais pas toujours – qui composent l'équipage, il lui faudra de participer à toutes les tâches qui contribuent à faire fonctionner le vaisseau souterrain. Il y découvrira les secrets de la machine, mais aussi ceux des hommes...

Une aventure steampunk qui, entre humour et suspense, remet au goût du jour la grande tradition de Jules Verne.




Comme je l'ai dit dans la précédente chronique, voici le deuxième roman que j'ai lu de Nico Bally, Taupe est un livre à partir de 12 ans cette fois ci, mais je pense qu'il peut plaire à un public assez large tout en restant dans l'adolescent.

Jules, un jeune garçon et un chat, entrent dans une immense et étrange machine nommée Taupe. Ils s'y retrouvent alors piégés par la machines et ne peuvent plus en sortir, pire encore, la machine commence un long périple en s'enfonçant dans le sol, dans le but de creuser jusqu'au centre de la Terre. La présence de Jules à bord de l'engin n'est pas bien perçue par tout le monde, en effet, son sort est même assez incertain lors de sa découverte, car il n'était pas prévu qu'un nouveau membre rejoigne l'équipage. Il va finalement s'intégrer, et va devoir trouver sa place dans Taupe, afin de se rendre utile à la survie de l'équipage.
J'ai adoré l'idée de Taupe, et en découvrir les secrets avec Jules, à vrai dire, au début du récit, ce petit garçon n'est pas des plus attachants, il est même plutôt terne, il ne sais rien faire et se plaint tout le temps, mais on observe une nette évolution du personnage au cours du roman, on finit même notre aventure au côté d'un jeune garçon qui a beaucoup gagné en maturité et en assurance.
Quoi qu'il en soit, avant de parler de la manière dont ça se termine, parlons d'abord du déroulement du récit.

Une fois que Jules est découvert, il se retrouve au coeur de Taupe, il va en visiter les moindres recoins afin de trouver la place qui lui correspond, ce qui signifie qu'il va faire connaissance de tous les membres de l'équipage et va faire de belles comme de très mauvaises rencontres. Je ne vous dévoile pas les personnages, ce serait gâcher la surprise, mais j'ai beaucoup aimé le fait que la psychologie des personnages soit si bien travaillée et qu'il y ai autant de personnages très différents par leur caractère, leurs origines ou encore physiquement.
Si Jules découvres de nouveaux visages, il découvre également chaque partie de la machine et leur utilité, c'est là que l'on comprends que Taupe a été imaginé dans les moindres détails, de la technologie aux méthodes de rationnement de la nourriture et de l'eau.
J'ai bien aimé les différents postes qu'occupent les "Taupistes", tous nécessaires à la survie de tous.
Sur Taupe, les hommes et les femmes sont égaux, et font le même travail, ce qui, à l'époque (1864) étonne Jules et nous fait sourire.

En parallèle de la "visite" de Taupe de Jules, nous apprenons également quel est le réel but de cette mission visant à aller au centre de la Terre, sur le chemin, on rencontre de nombreux obstacles, autant à l'intérieur de Taupe qu'à l'extérieur, des événements viennent perturber le voyage, ce qui va amener Jules à découvrir la vérité sur Taupe et ses passagers... Une vérité troublante et effrayante...

Tout comme dans "Lucie Corvus contre Mister Poiscaille", la plume de l'auteur est toujours aussi agréable et fluide, ce petit livre se lit très rapidement et la lecture est agréable.
Concernant la richesse du vocabulaire utilisé dans ce roman, n'oublions pas que le livre s'adresse à des enfants/adolescents, nous ne pouvons donc rien lui reprocher, même si je considère que cette histoire peut autant plaire à un enfant qu'à un adulte.

Taupe est une histoire très originale, l'univers est très bien construit et les décors très bien décrits, on est même de nombreuses fois étonné face aux détails que l'auteur a pensé à apporter à sa création qu'est "Taupe". Pendant tout le roman, on veux savoir si Taupe réussira sa mission, et atteindra le centre de le Terre, mais aussi et surtout, ce qu'elle va y trouver!

Une nouvelle fois Nico Bally nous propose un bon livre, fruit de son imagination débordante et on en redemande, puisqu'il nous transporte dans un monde qui nous est inconnu et qui nous cache bien des choses. Puisque le temps de ces 153 pages, tout ne va pas toujours pour le mieux, on fait face à de terribles et dangereuses situations, on remarque alors que Jules n'est plus le même que lorsqu'il est monté à bord, il devient responsable et finis par ne plus être considéré comme un enfant.

4 commentaires :

  1. Cela n'a pas l'air mal ! À l'occasion, pourquoi pas ? :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est très original, si tu en as l'occasion, je te le conseil!

      Supprimer
  2. Ce livre à l'air vraiment pas mal alors pourquoi pas :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est très différent de ce que l'on a l'habitude de lire :)

      Supprimer